Histoire de ne pas passer pour une monomaniaque de la forêt "classique", j'ai opté cette fois pour une forêt un peu flippante mais pas trop quand même, genre tu te balades à la tombée de la nuit, les arbres prennent des formes space, t'as bien les chocottes (mais t'oses pas le dire pour ne pas passer pour une poule effrayée) mais ooooooooooooooooh, une lueur apparait au loin qui te rassures.... ou pas, et si c'était un rituel de sorcellerie ????

Ouais, j'aime me raconter des histoires.

J'ai tenté le dégradé à l'éponge "en rond", j'ai dû louper une explication parce que résultat pas aussi contrasté que je l'avais espéré malgré plusieurs passages. Bah, j'ai bidouillé un truc, et finalement le fond me plait assez.

Et si tu demandes ce que je tiens en main, c'est un galet rammassé sur une plage à Oléron que j'ai peint - mon autre trip du moment.

 

 

Un classique : l'ongle poucien !